Xenia, Auxiliaire de Vie auprès des personnes âgées et étudiante en psychologie

Xenia est Aide-Soignante et travaille auprès des personnes âgées depuis plus de dix ans. Depuis 2017, elle est Auxiliaire de Vie à domicile chez Alenvi. Elle est également étudiante en troisième année de psychologie et nous raconte la richesse apportée par sa possibilité d'étudier et de travailler en même temps auprès de ses bénéficiaires.

Xenia, tu es aide-soignante et auxiliaire de vie auprès de personnes âgées chez Alenvi, tu fais également des études de psychologie. Peux-tu nous expliquer ton choix?

J'ai décidé de faire des études de psychologie parce que cela m'apporte une approche complémentaire par rapport au métier d'auxiliaire de vie. Je veux vraiment travailler pour les personnes âgées. Je souhaite au cours de ma carrière professionnelle rester au plus près d'elles. Cette licence de psychologie me permet d'apprendre chaque jour sur les maladies cognitives et plus globalement d'avoir des connaissances sur les mécanismes psychiques des personnes âgées. C'est alors forcément une richesse parce que j'ai l'impression de pouvoir mieux les comprendre et de pouvoir adapter ma pratique.

Qu'est-ce que t'apporte ta pratique d'auxiliaire de vie à domicile dans tes études?

Le metier d'auxiliaire de vie me permet de conserver de la pratique, de garder du lien et mon envie de travailler avec les personnes âgées. Ça me permet d'avoir une approche plus naturelle et plus fine des personnes. Quand on est uniquement dans les études, on reste dans la théorie et dans l'apprentissage. Quand on bascule et qu'on devient professionnel, le fait d'avoir cette expérience facilitera, je pense, mon approche avec les personnes que je souhaite accompagner.

Être auxiliaire de vie et étudiante en psychologie sont deux pratiques complémentaires selon toi?

Pouvoir accompagner les personnes âgées et étudier en même temps, cela permet une approche plus naturelle et un contact plus facile avec les personnes âgées. Ca me donne une véritable connaissance du terrain. Aujourd'hui je sens que lorsque j'interviens auprès de mes bénéficiaires, mes études m'apportent un vrai plus pour travailler avec eux et leur apporter du bien-être. J'aime discuter avec eux et essayer de les comprendre. Je pense réellement que ces études de psychologie sont une véritable aide pour moi. Ca me permet d'être peut-être d'avantage juste avec les personnes que j'aide au quotidien. C'est toujours enrichissant d'avoir l'opportunité de continuer à étudier tout en travaillant.

Retrouvez un extrait de ce témoignage en audio.