Viorelia, infirmière puis auxiliaire de vie auprès des personnes âgées de Vincennes

Bonjour Viorelia, peux-tu nous raconter ton parcours pour devenir auxiliaire de vie ?

Bonjour, je m'appelle Viorelia et j'habite dans le 93 à Neuilly-sur-Marne. J'ai fait une formation d'auxiliaire de vie sociale, au service des personnes âgées ou dépendantes. Cela fait quatre ans que je travaille dans ce domaine mais ce métier, je l'ai fait toute ma vie. J'ai travaillé pendant vingt ans comme infirmière en Moldavie et aujourd'hui je continue en France chez Alenvi en tant qu'auxiliaire de vie. C'est vraiment un travail que je sais bien faire.

Qu'est ce qui vous a le plus marqué dans votre métier ?

Lorsque je travaillais à domicile, je m'occupais d'un monsieur hémiplégique. A la fin de mon stage, je lui ai donné des fleurs. Je n'oublierai jamais le bonheur que j'ai vu dans ses yeux, il était trop content et très touché.

Quelles sont selon toi les qualités importantes pour être auxiliaire de vie ?

Si un jour je devais recruter un auxiliaire de vie, je veillerais à ce qu'il ait les qualités qu'on m'a transmises : de l'empathie, de la modestie, de la discrétion et du bon sens.

Qu'aimes-tu faire en dehors de ton métier d'auxiliaire de vie ?

Mes centres d'intérêt sont la musique, le théâtre, les spectacles, un peu de danse, la peinture, la poésie et le cinéma.

Retrouvez Viorelia en vidéo ci-dessous ou d'autres portraits d'auxiliaires d'envie qui travaillent chez Alenvi.