Les vertus de l’échange de bonnes pratiques entre l’accueil de jour et l’aide à domicile.

Nous avons été invités jeudi dernier à une réunion de service de l’accueil de jour du Foyer Docteur Jean Colin dans le 16ème arrondissement de Paris. Nous sommes venus à trois, Maud, Jessica et Thibault, et avons été accueilli par toute l’équipe. Nous avons vraiment apprécié la discussion, simple, riche et conviviale !

Accueil de jour et Aide à domicile se complètent dans l'accompagnement d'une personne âgée

Chacun a commencé par décrire le mode de fonctionnement de sa structure. Jessica et Maud ont brillamment expliqué le mode de fonctionnement chez Alenvi, entreprise d'aide à domicile : le travail par communautés, l’autonomie des auxiliaires d’envie au quotidien pour prendre les décisions adaptées pour leurs bénéficiaires, les relations avec la famille... Nos collègues de l’accueil de jour ont décrit les modalités d’accueil des personnes âgées et les journée passées avec elles. Elles nous ont également fait part de frustrations qu’elles pouvaient avoir quand les familles déploraient leur manque de solution pour accompagner leur proche à domicile et ainsi prolonger les exercices, jeux et progrès que leur proche âgé faisait avec elles.

Cet échange est fondamental car nous sommes 2 maillons différents de cette chaîne

La collaboration entre Accueil de jour et Aide à domicile favorise le bien-être de la personne âgée accompagnée

C’est dans ce type de rencontre qu’on réalise que nous avons tous le même objectif : aider la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer (ou une maladie apparentée) de bien vivre. Pas uniquement survivre ou se "maintenir" à domicile mais bel et bien de bien vieillir, en mettant la personne malade en valeur, en faisant travailler sa mémoire à bon escient, et plus simplement en lui transmettant sérénité, douceur et confiance.

Cet échange est fondamental car nous sommes 2 maillons différents de cette chaîne qui transforme le quotidien de ces personnes âgées : à l'accueil de jour, elles participent à des activités, interagissent avec d'autres personnes et des professionnels, créent du lien social. Lorsqu'elle sont aidées à domicile, elles vont travailler avec l'auxiliaire d'envie sur leur mémoire, reprendre confiance pour mieux faire les gestes du quotidien et retrouver leurs repères. La communication entre Alenvi et l'accueil de jour est donc vertueuse car elle permet de mieux comprendre certaines choses et de mieux appréhender l'accompagnement, tout ceci pour une meilleure qualité de vie des personnes concernées !