Valorisons notre métier d'Auxiliaire de Vie à domicile!

Dorothée, Auxiliaire de Vie à domicile, prend la parole pour s'exprimer sur un sujet qui lui tient à coeur : la valorisation du métier d'Auxiliaire de Vie. En effet, aujourd'hui, l'accompagnement des personnes âgées est une tâche non reconnue. Chez Alenvi, nous avons pour ambition de valoriser le métier et de montrer à quel point les intervenants à domicile effectuent au quotidien un métier difficile et indispensable au bien-vivre de certaines personnes âgées.

S'occuper de personnes âgées : prenons le temps de nous émerveiller

"Je ne vends pas des télévisions, je m'occupe des êtres humains : c'est un métier différent où il faut prendre le temps de s'émerveiller."

Je m'appelle Dorothée, je suis Auxiliaire de Vie. Il n'y a pas une journée où je me dis que ce n'est pas chouette ce que je fais. Il y a des moments difficiles evidemment... Je ne vends pas des télévisions, je m'occupe des êtres humains : c'est un métier différent où il faut prendre le temps de s'émerveiller. Je suis deçue parfois, pas par les familles ou les accompagnements que je fais. Ni par les personnes âgées. Quand les aidants familiaux font appel aux Auxiliaires de Vie, c'est que la famille vit un moment difficile. C'est courageux de prendre contact avec des intervenants à domicile. Accepter sa propre perte d'autonomie ou celle d'un proche n'est pas facile. Je remercie les aidants familiaux car c'est un sentiment qui n'est pas facile pour eux de faire appel à un ou une auxiliaire de vie. Ce qui me deçoit, c'est que mon métier n'est pas reconnu, pas valorisé.


Le métier d'Auxiliaire de Vie est mal reconnu or nous sommes des soignants comme les autres !

"*Notre métier d'accompagnement des personnes âgées à leur domicile, c'est un vrai savoir faire ! *"

Je fais un métier où la formation n'est pas très grande donc on nous considère comme des personnes qui peuvent se faire remplacer facilement. Par exemple on va se dire que l'Auxiliaire de Vie qui est là la semaine peut se faire remplacer par la gardienne le week-end... Or, notre métier d'accompagnement des personnes âgées à leur domicile, c'est un vrai savoir faire ! C'est une formation, 3 ans d'expérience au minimum... Tout au long de sa vie, on a des échanges et des formations.

Mon métier d'Auxiliaire de Vie est un choix

"J'ai choisi le métier d'auxiliaire de vie à domicile pour accompagner les personnes âgées dépendantes et j'en suis fière."

J'aimerais rappeler à tout le monde que ce métier est un choix ! Au même titre que les infirmiers, les kinés, l'agent de ménage : on prend soin des personnes âgées, on s'occupe d'elles et donc on a notre mot à dire ! Notamment, en France, il faut savoir qu'il y aura de plus en plus de personnes atteintes de maladies neurologiques ou dégénérescentes avec la Maladie d'Alzheimer par exemple. En tant qu'auxiliaire de vie à domicile on est là pour aider les personnes âgées dépendantes à une vie plus en autonomie. À vivre chez eux, le plus longtemps possible. La plupart des gens considèrent que ce n'est pas un diplome extraordinaire, d'être soignant à domicile. Souvent on me dit : "Pourquoi vous n'êtes pas infirmière?" ou "Mais vous avez votre bac?"... Sans nous, on ne pourrait pas maintenir aussi longtemps des personnes âgées à domicile. On a besoin de nous ! On est tout autant un soignant que les autres. J'ai choisi le métier d'auxiliaire de vie à domicile pour accompagner les personnes âgées dépendantes et j'en suis fière.


Retrouvez ce témoignage en vidéo.