Valérie, Devenir Socio-Esthéticienne pour apporter du bien-être aux Personnes Âgées

Interview avec Valérie, Esthéticienne pendant trois ans avant de se rapprocher des personnes âgées en exerçant le métier d'Auxiliaire de Vie. Une double formation qui répond à son envie de prendre soin des personnes âgées pour contribuer à leur bien-être, que ce soit par les soins du quotidien ou par l'esthétique.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste le métier de Socio-Esthéticienne ?

La Socio-Esthétique est un secteur montant qui propose des soins esthétiques auprès des personnes souffrantes, fragilisées et vieillissantes. Il faut commencer par une formation en esthétique-cosmétique pour avoir toutes les compétences nécessaires pour exercer le métier.

Ensuite cette profession se complète par une formation supplémentaire en Soins Esthétiques en Milieu Médical pour être capable de s'adapter à toutes les particularités physiques et psychiques des personnes qui souffrent de différentes pathologies et qui sont fragilisées.

La Socio-Esthétique est un secteur montant qui propose des soins esthétiques auprès des personnes souffrantes, fragilisées et vieillissantes.

On apprend alors à s'adapter au milieu hospitalier ou social, à créer une relation de confiance avec les personnes rencontrées et surtout à préserver leur sécurité en choisissant les produits qui respectent leurs traitements et fragilités. C'est une véritable responsabilité à exercer dans un cadre totalement différent qui est transmis par cette nouvelle approche esthétique.

Pourquoi as-tu envie d'exercer ce métier ?

Mon choix est totalement guidé par l'envie d'accompagner la vulnérabilité que je ressens chez les personnes âgées en perte d'autonomie. J'ai le souci de vouloir répondre à leur stress et détresse lorsqu'elle existe.

Accompagnement-des-personnes-agees

Je les aide à se réapproprier leur corps, à renouer avec certaines sensations oubliées.

Quand je leur prodigue des soins esthétiques, je me dispose à faire mes soins avec la plus grande bienveillance afin qu'elles se sentent bien le temps d'un moment. Je les aide à se réapproprier leur corps, à renouer avec certaines sensations oubliées. L'esthétique est ma technique pour les valoriser et leur redonner confiance, les encourager à ne pas se laisser aller. C'est un outil qui a son importance et qui a pour but, selon les situations, de rompre avec l'isolement.

Je suis à leur écoute et c'est une forme d'attention qui rassure, tranquillise et peut même, parfois, canaliser des crises et angoisses.

Comment tu lies ta formation de Socio-Esthéticienne avec ton métier d'Auxiliaire de Vie chez Alenvi ?

Je suis à la fois Auxiliaire d'Envie chez Alenvi depuis un an, et à la fois Socio-Esthéticienne dans une maison de repos où j'interviens quelques jours par mois.

J'ai volontairement choisi de ne pas mélanger les deux métiers parce que ce sont deux responsabilités différentes, même si elles ont le même objectif à mon sens i.e le bien être et le soin de la personne âgée.

Pour moi, les personnes âgées sont nos aînés et il est essentiel de continuer à prendre soin d'eux !

Alenvi répond à mes attentes grâce à sa vision où tout est considéré en partant de la personne âgée. Cette structure nous permet d'avoir du temps avec la personne qu'on accompagne. Nos interventions sont en effet de deux heures minimum. Cette durée fait toute la différence parce qu'elle nous permet de passer un vrai moment authentique avec elle: établir du lien, prendre soin d'elle, etc. C'est ce qui fait la qualité de nos interventions et nous permet d'avoir des bienfaits suivis dans leur quotidien. J'y mets la même bienveillance qu'en socio-esthétique ! Pour moi, les personnes âgées sont nos aînés et il est essentiel de continuer à prendre soin d'eux !

Valérie
valerie-socio-esthetique-auxiliaire-de-vie-et-dame-de-compagnie-alenvi