Portrait d'une auxiliaire de vie passionnée: Blanche

Tu travailles dans l'équipe des auxiliaires de vie Alenvi: peux-tu raconter ton parcours?

Je m’appelle Blanche, j’ai 34 ans et je viens de Basse-Normandie. J’ai fait les Beaux-Arts, puis un diplôme de professeur des écoles. J’ai travaillé trois ans au service des personnes âgées, puis une année à l’Arche, un foyer de vie pour les personnes handicapées. C’était pour moi une superbe expérience humaine.

Qu'est-ce que tu apprécies dans ce métier d'aide à domicile pour les seniors?

Ce qui me plaît dans ce métier, c’est vraiment le fait d’accompagner la personne avec ce qu’elle est dans le moment précis de la vie. La plupart du temps les personnes âgées déclinent et doivent renoncer à beaucoup de choses. Il faut être aux côtés des personnes pour leur bien-être.

Y a-t-il des personnes que tu accompagnais qui t'ont marquée?

Je passais beaucoup de temps avec une femme en fauteuil roulant et son fils hémiplégique, ils étaient très isolés. Une fois je leur ai proposé de faire une sortie au zoo. C’était un peu l’expédition parce qu’ils ne sortaient quasiment jamais de chez eux. Ça a été un moment vraiment extra, ils en ont beaucoup parlé.
Ils riaient car j’étais seule à pousser deux chaises roulantes. Ce jour là ils étaient vraiment heureux.

Si tu devais recruter un auxiliaire de vie pour un proche âgé, quel profil chercherais-tu?

Si je devais recruter quelqu’un pour travailler avec Alenvi en tant qu’aide à domicile, j’aimerais que ce soit quelqu’un de bienveillant. Je pense que c’est la première qualité que je mettrai en avant.

Je chercherais quelqu’un en qui je peux avoir confiance, les yeux fermées. Il faut aussi savoir s’adapter à la personne chez qui elle va.

Quels sont tes centres d'intérêt en dehors du travail?

Ce que j’aime faire en dehors du travail est la sculpture sur la terre. J’aime tout ce qui touche à l’art, ainsi que la randonnée.


Retrouvez ce témoignage en vidéo sur YouTube.