Présentation d'une auxiliaire de vie Alenvi: Nathanaëlle

Tu es à présent auxiliaire de vie pour les personnes âgées chez Alenvi. Peux-tu nous raconter ton parcours?

Je m'appelle Nathanaëlle, je viens de la Martinique et je suis arrivée en France il y a 8 ans. J'ai deux ans d'expérience dans l'aide à domicile: j'exerce le métier que j'admire, que j'adore, même si on dit qu'il est très difficile. C'est ma passion.

Qu'est-ce que tu apprécies dans l'aide à domicile des seniors?

Les personnes âgées aiment bien jouer, surtout les jeux de société. Bon, moi, je suis nulle donc je perds tout le temps, et en plus je suis mauvaise perdante. Elles aiment beaucoup se promener, nous raconter des histoires, regarder des documentaires.

Y a-t-il un passage de ton parcours qui t'a marquée?


Photo by Mint Owl / Unsplash
Ma première bénéficiaire est une personne que l'on n'oublie pas facilement. Je rentre chez elle et il n'y a personne. Je fais un tour rapide de l'appartement. Cette dame avait des problèmes de mémoires, donc dès qu'elle nous voyait elle s'enfermait dans la salle de bain. Elle n'ouvrait pas et ne disait jamais bonjour; je ne connaissais même pas le son de sa voix. J'ai remarqué que cette dame aimait bien l'art et le dessin, donc je me suis mise à dessiner. Je lui ai proposé de dessiner avec moi, elle ne m'a pas répondu. Elle me voyait dessiner sur son livre de coloriage, elle me regardait sans rien dire. Puis elle est venue dessiner avec moi au bout d'un moment: au fur et à mesure, elle a commencé à me parler, à me dire "bonjour, comment allez-vous?", à parler tout doucement.
Jamais je n'aurais imaginer refaire parler quelqu'un.


Retrouvez ce témoignage en vidéo sur YouTube.