Le récit de Jamila, dame de compagnie pour les personnes âgées résidant à Paris

Bonjour Jamila, peux-tu nous présenter ton parcours en tant qu'auxiliaire de vie ?

Je m’appelle Jamila, je suis auxiliaire de vie depuis trois ans et je viens d’Issy-les-Moulineaux. J’aime beaucoup le travail avec les personnes âgées et je pense que je suis tombée amoureuse de ce métier. J’ai pris soin de mes parents et de ma grand-mère avant cela. Depuis cette période, j’ai su que c’était ce que je devais faire. Je n’ai jamais regretté et j’aime mon métier, tous les jours.

Les personnes âgées ont tant besoin de nous, surtout quand elles sont fatiguées, malades, isolées.

Y a-t-il un moment d'acompagnement auprès de personnes âgées qui t'a marqué en tant qu'auxiliaire de vie ?

Je me souviens d’une dame qui avait 90 ans. J’ai vraiment pris soin d’elle: même pendant son hospitalisation, je venais la voir. Je préparais de la soupe chez moi et je lui amenais tous les soirs, car elle refusait la nourriture de l’hôpital.

Une fois, je suis arrivée et elle m’appela : « Jamila ! Jamila ! ». Je lui caressai la tête, elle prit ma main et elle me demanda : « Jamila, je peux vous appeler Maman ? ».