Les enjeux de l'implantation d'Alenvi à Lyon

Alenvi inaugure sa première communauté d'auxiliaires "d'envie" lyonnaise. Guillemette, Tasnime et Clément, trois acteurs différents d'Alenvi apportent leur regard sur cette nouvelle étape.

"L'équipe de Lyon relevera le challenge."

guillemette_auxiliaire_de_vie_lyon
Guillemette, nouvelle auxiliaire Alenvi à Lyon

« Lyon est une très belle ville, qui comporte beaucoup d'hôpitaux et d'établissements de soins en tout genre. On vient de loin pour trouver les bons médecins ou les services spécialisés. Les personnes âgées forment une communauté très présente à Lyon, les places dans les EHPAD sont chères.

C'est assez naturellement que beaucoup de structures publiques ou privées se sont formées pour le maintien à domicile. Alenvi a donc toute sa place à Lyon; de plus, ce concept révolutionnaire met l’accent sur le métier d'auxiliaire. Le modèle plaît et va plaire.

L'équipe de Lyon relèvera le challenge, car notre bienveillance, notre esprit d'équipe et notre motivation seront nos meilleurs atouts. »

"Nous avons déjà ouvert dans d'autres géographies avec succès."

tasnime-coach-commerciale-alenvi-lyon-1
Tasnime, coach commerciale chez Alenvi

« J’ai récemment commencé à m’occuper de l’équipe de Lyon en tant que coach commerciale. Ce rôle est double : d’un côté, créer un lien avec des partenaires potentiels pour développer la marque Alenvi dans la région lyonnaise. De l’autre, impulser une dynamique de prospection que les auxiliaires doivent adopter pour trouver des prescripteurs et des bénéficiaires. Nous attendons avec impatience l'arrivée d'un coach commercial propre à Lyon. Quoi qu'il en soit, nous avons déjà ouvert dans d'autres géographies avec succès. Cette implantation est un challenge et nous sommes optimistes sur le bon fonctionnement d’Alenvi à Lyon. »

"Avoir le plus grand impact possible."

clement-saint-olive-alenvi-lyon-co-fondateur
Clément, co-fondateur d'Alenvi

« Depuis deux ans maintenant, nous menons une révolution dans le secteur de l’aide à domicile auprès des personnes âgées en transformant en profondeur le cadre de travail des auxiliaires de vie. Se présenter comme professionnel de l’empathie, travailler en petites équipes solidaires et autonomes, collaborer grâce à des outils technologiques et être formé en continu sur le savoir-être sont les éléments clés du modèle Alenvi. Ce modèle aujourd’hui fonctionne et nous avons souhaité le mesurer dans une première étude d’impact : les personnes âgées et leurs aidants voient la qualité de l’accompagnement, l’équilibre économique est atteint et le modèle est plébiscité par les professionnels du secteur qui nous appellent de toute la France pour démarrer leurs équipes. Nous souhaitons aujourd’hui répondre à ces appels et essaimer le modèle pour avoir le plus grand impact possible. Dans ce contexte, trois auxiliaires "d’envie" passionnées démarrent aujourd’hui l’aventure à Lyon avec pour mission d’humaniser l’accompagnement des personnes âgées localement ! »