La gouvernance partagée : faire participer les auxiliaires de vie à la vie de l'entreprise

Chez Alenvi on considère qu’une entreprise est un lieu de vie où chacun peut s’épanouir et participer à la vie de l’entreprise. Dans cette optique et pour être toujours plus en cohérence avec la réalité du terrain de l'accompagnement des personnes âgées à domicile, nous avons mis en place le comité de gouvernance partagée, aussi appelé chez Alenvi "comité de pilotage partagé". Une instance qui regroupe les auxiliaires d’envie volontaires et certains membres du siège. Ces temps d'échanges permettent aux auxiliaires de vie d’émettre leurs avis et d’avoir une influence importante sur le sens que prend Alenvi. Isabelle nous raconte comment ça se passe.

Avoir un impact en tant qu'auxiliaire sur les décisions

Le comité de gouvernance partagée est née à l'initiative de Clément, un des co-fondateurs d'Alenvi. Il a proposé que toutes les communautés d'auxiliaires de vie à domicile soient représentées avec un coach qui s'occupe d'accompagner les équipes à être autonome, et un fondateur d'Alenvi. Certes, notre mission principale chez Alenvi est d'accompagner les personnes âgées, d'intervenir auprès d'elles à domicile pour leur donner donner envie de continuer à rire et à vivre, les aider dans les tâches de la vie quotidienne. Cependant, c'est aussi très important que nous en tant qu'auxiliaire on ait un impact dans la vie d'Alenvi, sur les décisions, l'avenir d'Alenvi.

Le fonctionnement est simple, on se retrouve régulièrement, on échange, on prend des décisions entre nous, on discute des différents thèmes dont on veut parler au sein d'Alenvi, au sein de nos communautés ou pour Alenvi en général. Hormis ce qu'il se passe au sein des auxiliaires de vie, ce qui est important pour moi c'est de savoir quelles décisions vont être prises pour l'entreprise où je travaille. C'est important. J'ai envie de savoir ce que les fondateurs d'Alenvi prennent comme décision. Ils nous en parlent lors de ces réunions et éventuellement on peut leur dire que nous on ne voit pas les choses comme ça, et leur en faire part.

comite-de-gouvernance-partagee-isabelle-auxiliaire-de-vie-pour-les-personnes-agees

La gouvernance partagée : un lieu de rencontre entre auxiliaires de vie

C'est important que ce comité de gouvernance partagée existe. C'est égalemet important que j'y participe avec d'autres auxiliaires. C'est un lieu de rencontre. Je me suis directement proposée. En premier lieu, on rencontre les autres auxiliaires de vie des autres communautés que nous n'avons pas forcément l'occasion de rencontrer. On a des pratiques différentes, on parle de comment on fonctionne au sein de nos communauté, on se demande si on va bien, si ça se passe bien à domicile...

La transparence au coeur du comité de gouvernance partagée

Ce comité de gouvernance partagée marche en toute transparence. On peut leur donner notre vision des choses, c'est vraiment important. Si on dit que nous, on ne voit pas les choses comme ça, on est légitime pour en parler. On a la possibilité de nous exprimer et d'avoir une place dans les prises de décisions. C'est valorisant, et important. En résumé, on dirige ensemble d'une certaine façon, puisqu'on nous demande notre avis et parfois on le suit !

la-gouvernance-partagee-chez-alenvi-diriger-avec-les-auxiliaires-de-vie-a-domicile-pour-personnes-agees

Retrouvez ce témoignage en vidéo.