Jessica, Aide Médico-Psychologique accompagne les personnes âgées dépendantes à domicile

Tu es Aide Médico-Psychologique et tu viens de devenir auxiliaire de vie chez Alenvi. Peux-tu te présenter?

Je m'appelle Jessica, je viens de Bobigny. Je suis diplomée d'Aide Médico-Psychologique. Je me suis ensuite spécialisée dans l'accompagnement de la maladie d'Alzheimer.

Tu as combien d'années d'expérience auprès des personnes âgées dépendantes?

J'ai commencé à travailler 5 ans avec des personnes avec la maladie d'Alzheimer. J'ai fait ensuite un an de domicile puis j'ai travaillé auprès de personnes âges dans un accueil de jour.

Qu'est-ce que tu aimes lorsque tu travailles auprès de tes bénéficiaires âgés ?

Ce que j'aime, c'est les discussions, l'accompagnement, les anecdotes, les petites blagues qu'on peut se faire quand on commence à bien se connaître. Lorsqu'une atmosphère familiale se crée aussi, ca nous met dans de bonnes conditions de travail et l'accompagnement est d'autant plus agréable.

Tu as une petite anecdote à nous raconter lorsque tu travaillais en tant qu'Aide Médico-Psychologique avec les personnes âgées dépendantes à domicile?

J'ai une anecdote! J'accompagnais une dame à domicile qui ne voulait pas du tout que je m'occupe d'elle. Elle voulait rester dans son lit. Un jour, quand je suis arrivée, je lui ai demandé si je pouvais ouvrir les volets malgré tout. Elle m'a dit d'accord mais que vraiment elle ne voulait pas bouger. J'ai donc fait la vaisselle et puis après je lui ai proposé un petit café et elle était d'accord mais elle ne voulait pas se laver. Au fur et à mesure de mon accompagnement, on a crée une belle relation avec la dame et sa famille. Finalement après, quand je partais, elle ne voulait plus me laisser partir !

Si tu devais recruter un intervenant à domicile pour s'occuper d'un proche âgé, quelles qualités rechercherais-tu?

Le respect, la bienveillance et l'écoute. Pour que mon proche se sente le plus à l'aise possible. Par exemple, si on doit s'occuper de ma mère, il faudra l'écouter et connaître son caractère. Si on ne connait pas la personne, on ne fait pas un bon travail. Il faut de l'écoute et une communication irréprochable pour pouvoir s'occuper de la personne au mieux.

Qu'est-ce que tu aimes faire lorsque tu ne travailles pas au domicile des personnes âgées?

Salsa, la valse, chanter... Mais non je ne chante pas! J'aime le musée, le cinéma et j'aime cuisiner!

Retrouvez ce témoignage en vidéo.