Comment les auxiliaires de vie d'Alenvi s'implantent sur le territoire lyonnais

Espace NowCoworking, lieu de travail de l'équipe de Lyon

Depuis plusieurs mois Alenvi est présent à Lyon et continue de s'étendre. En juillet, les auxiliaires fondatrices Julie et Guillemette ont mené avec succès l'inauguration d'Alenvi Lyon, devant des professionnels du secteur et des journalistes. Depuis, l'équipe de Lyon a recruté un coach commercial, Benoit, et une nouvelle auxiliaire de vie. Alenvi donne la parole à son équipe lyonnaise pour dresser le bilan de cette implantation.

Sur le terrain: les auxiliaires de vie en phase active de prospection

auxiliaires_de_vie_lyon_personne_agee
Julie et Guillemette témoignent

"Depuis début juin, nous mettons tout en oeuvre pour créer une communauté à Lyon. Notre objectif premier a été de se faire connaître: nous nous sommes d'abord tournées vers nos réseaux personnels car nous avons de l'expérience dans les soins.

Ces discussions nous ont également permis d'être orientées vers d'autres professionnels afin de leur présenter Alenvi.

Le plus surprenant dans notre travail de prospection a été l'engouement des professionnels pour notre envie de revaloriser le métier d'auxiliaire de vie. Quelle est donc cette société qui combine la revalorisation du métier d'aide à domicile avec l'humanisation de l'accompagnement des personnes âgées ?

Pour continuer à faire valoir Alenvi et à accompagner le quotidien de bénéficiaires âgés, Benoit, coach commercial et Emilie, auxiliaire de vie, nous rejoindrons en septembre."

Autonomie dans le recrutement: les auxiliaires de vie ont recruté elles-mêmes leur coach commercial

benoit_smile_personnes_agees_lyon_auxiliaires_de_vie

Benoit revient sur son recrutement atypique

"Je rejoins à Lyon Julie et Guillemette pour les aider à se faire connaitre dans la région. Le recrutement a été une étape importante car c'était la preuve vivante des valeurs d'Alenvi : Julie et Guillemette ont été les premières personnes que j'ai rencontrées ainsi que les principales décisionnaires dans le processus de recrutement.

Après avoir assisté à des réunions d'auxiliaires "d'envie" à Paris et avoir discuté avec eux, la première chose que je me suis dit est que les bénéficiaires avaient beaucoup de chance de les avoir."

Découvrez le témoignage de Benoit en vidéo sur YouTube.