Être une entreprise libérée: le cas concret d'Alenvi

Le 28 janvier nous avons pu assister à la projection du documentaire "Vous avez dit Libération?" réalisé par Inov-On Expérience. Ce film résume en sept chapitres leur immersion au sein de structures qui se sont lancées dans l'aventure de l'entreprise libérée.

Visionner ce film fut l'occasion de confronter notre vécu, trois ans après nos débuts en tant que startup libérée, avec celui d'entreprises transformées ou en transformation.

vous-avez-dit-liberation-film-sur-les-entreprises-liberees-1

L'entreprise libérée valorise les équipes par la confiance que ce modèle implique

Chez Alenvi, ce modèle d'organisation centré sur la confiance et l'autonomie des équipes s'est imposé comme une évidence pour concrétiser notre mission sociale. Nous sommes en effet convaincus qu'en créant un cadre de travail épanouissant et valorisant pour les auxiliaires de vie, ces professionnels de l'empathie peuvent alors exercer toutes leurs qualités humaines. En résulte un impact positif avéré sur la qualité de l'accompagnement à domicile d'une personne âgée et sur son bien-être au quotidien.

Être une organisation libérée est pour nous une évidence pour concrétiser notre projet d'humaniser l'aide à domicile pour les personnes âgées.

Très justement, le documentaire insiste sur la réciproque qu'implique la liberté au sein de structures qui adoptent ce modèle: la responsabilité. Cet élément a d'autant plus motivé notre démarche de se construire comme une entreprise libérée car en étudiant les raisons de la déshumanisation des métiers de soin et d'accompagnement à domicile nous avons réalisé qu'elle était en grande partie due à l'application de logiques industrielles qui nient l'immense responsabilité qu'implique le travail des aides à domicile auprès des personnes âgées vulnérables.

Confiance, autonomie, responsabilité, capacité d'initiative sont les vertus de l'entreprise libérée que nous nous sommes appropriées pour constituer les équipes autonomes d'auxiliaires d'envie qui sont à la base de notre modèle.

Les conditions qui nous semblent indispensables pour faire de l'entreprise libérée une réalité

"Dans une entreprise libérée, le "pourquoi" est très fort"

L'un des protagonistes du documentaire a exprimé à un moment ce sentiment dans son quotidien depuis la transformation de son entreprise. La démarche de libérer les équipes dans leur travail, de se préoccuper de leur épanouissement, a poussé les différentes entreprises du reportage à réaffirmer leur raison d'être. Un des intervenant a d'ailleurs témoigné par la suite du temps que cela leur a pris (environ 6 mois) pour différencier leurs objectifs de leur "pourquoi" puis de décider ensemble de la formulation de cette raison d'être dans laquelle chacun se reconnaît.

Notre mission d'humaniser l'aide à domicile pour les personnes âgées est un engagement que nous partageons tous et qui nous relie.

Cette réalité existe aussi chez Alenvi et nous considérons même que le "pourquoi" DOIT (et non seulement être) être très fort. Notre mission d'humaniser l'aide à domicile pour les personnes âgées est un engagement que nous partageons tous, qui nous relie et qui permet à chacun de se sentir embarqué dans la même aventure (ou "dans le même bateau" si l'on se réfère au documentaire).

Les dirigeants et actionnaires sont les garants de l'entreprise libérée

Cette envie qui nourrit notre motivation est commune et nourrit chaque recrutement ou encore prise de décision. Le "pourquoi" est la colonne vertébrale de la structure avec lequel chacun se sent aligné. En ce sens, chez Alenvi, nous veillons à ce que chaque partie prenante de l'entreprise soit en cohérence avec notre mission. Par exemple notre levée de fond en 2018, a mobilisé des investisseurs (le fond d'investissement Phitrust, pionnier français de l’investissement à impact et des Business Angels, certains ayant investi via la plate-forme Lita.co, spécialisée dans l’investissement à impact) autant soucieux que nous de notre impact social.

Reste par la suite la mise en place d'un cadre pour éviter, comme l'a indiqué l'un des intervenants, que "l'état d'esprit inhérent au modèle de l'entreprise libérée n'ait une propension permanente à s'évaporer". À ce sujet, Frederic Laloux (Reinventing Organizations, partie 3) résume ce cadre à (uniquement) deux conditions:

  • que le(s) dirigeant(s) incarne(nt) l'approche opale [ndlr: entreprise libérée]
  • que les propriétaires de l'organisation adoptent eux aussi cette vision

reinventing-organizations-entreprise-liberee-frederic-laloux
Reinventing Organizations de Frederic Laloux

Leur posture est en effet primordiale pour faire de l'approche opale une réalité. Ils jouent le rôle majeur d'en être les garants sur le long terme comme l'a expliqué l'un des intervenants en soutenant que la posture du "patron" est clé. Par son attitude d'écoute et un regard valorisant il crée en effet un sentiment de confiance qui pousse les prises d'initiatives et responsabilise chacun.

"L'entreprise libérée est un terrain d'expérimentation qui fonctionne grâce à des règles du jeu."

Au fil du reportage on perçoit le changement à la fois compliqué et libérateur que la transformation de l'organisation a provoqué. Parmi les difficultés, existe celle de créer le cadre adéquat qui garantisse l'équilibre entre liberté et responsabilité. En réponse à cette question l'un des témoignages explique la nécessité de créer un terrain de jeu dans lequel les équipes peuvent tester et se tromper sans avoir peur grâce à un niveau plus élevé de confiance au sein de l'organisation; un succès à condition qu'un cadre soit clairement défini.

Chez Alenvi, ce cadre s'appelle la Charte d'Envie que chacun lit et signe lors de son intégration dans l'équipe. Elle est le garant de ce cadre, de ce climat de confiance et de l'autorégulation de chacun. L'existence de cette Charte acceptée par tous dans l'équipe permet d'éviter quelques unes des erreurs mentionnées lors du débat suite à la projection comme par exemple que les équipes fassent ce que bon leur semble ou alors que la communication ne soit pas fluide. Par exemple se référer aux principes de respect, de bienveillance ou encore de transparence en cas de conflit au moment des réunions d'équipe d'auxiliaire tous les 15 jours permet d'aborder chaque sujet plus sereinement et de créer des relations vraies.

L'entreprise libérée est un modèle qui évolue selon chaque cas et dans le temps

Au cours de la projection, d'autres éléments plus facilitateurs qu'indispensables à nos yeux ont néanmoins été abordés. Nous nous sommes retrouvés dans certains d'entre eux.

"Avoir des modèles de référence facilite le processus de transformation en entreprise libérée"

Dans le cas d'Alenvi, le modèle des communautés autonomes s'est inspiré du modèle développé par Buurtzorg aux Pays-Bas. Lancé il y a une dizaine d'années par Jos de Blok, infirmier lassé du système existant, ce service de soin repose sur l'idée de petites équipes d'infirmier(es) autonomes qui coordonnent eux-mêmes leur activité sur un petit secteur géographique. Depuis, Buurtzorg est devenu l'acteur le plus important des soins à domicile aux Pays-Bas. Pouvoir se référer à cet exemple sur un secteur semblable fut d'une vraie aide dans la construction du modèle d'Alenvi.

L'entreprise libérée est une organisation horizontale qui évolue

Au-delà même de modèles de références, il existe d'autres moyens de trouver des sources d'inspiration pour permettre à la structure d'évoluer vers son propre modèle d'entreprise libérée.

À ce sujet, le documentaire mentionne l'idée de partager entre les équipes son quotidien et les enjeux de chacun. Chez Alenvi nous avons en ce sens testé des formats de "vis-ma-vie" au cours desquels chacun peut suivre le rôle de quelqu'un d'autre et échanger avec lui ou elle. Comprendre qui fait quoi est une étape importante que chaque nouveau membre de l'équipe aborde avec son parrain ou sa marraine lors de son intégration. Cela facilite par la suite la collaboration et les synergies au sein et entre les équipes et fait vivre très concretement l'organisation horizontale propre à l'entreprise libérée.

entreprise-liberee-collaboration-

Quelques mots pour conclure sur le modèle de l'entreprise libérée

Le modèle de l'entreprise libérée attire et le documentaire "Vous avez dit Libération? - Voyage au coeur des entreprises libérées" montre bien pourquoi: le bien-être au travail décuple l'engagement des équipes.

Pour autant ce modèle implique pour chaque organisation un travail dans le temps pour construire SON propre cadre, capable d'évoluer avec la vie de la structure tout en restant pérenne.