Auxiliaire de vie: interview de Jocelyne

Bienvenue dans l'équipe Alenvi! Peux-tu te présenter?

Je vis à Paris et je viens de Nantes. Mon parcours est un peu atypique : j'ai été secrétaire puis assistante commerciale. Depuis toute petite je voulais être infirmière pour aider les autres, j'ai donc décidé de faire une formation et cela fait 14 ans que je m'occupe de personnes âgées.

Qu'est-ce que tu aimes dans l'aide à domicile des personnes âgées?

Dans ce métier, ce qui me plaît c’est m’occuper de personnes qui sont isolées, pas par choix mais parce les enfants sont loin. Bien sûr, il y a des besoins primaires du quotidien, mais il y a aussi l’envie d’autres choses, comme inviter des amis à boire le thé, faire une promenade dans un parc, voir les derniers films sortis.

Les auxiliaires Alenvi sont autonomes dans le recrutement: quelles qualités recherchais-tu chez un candidat?

Si je devais recruter dans le secteur de l’aide à domicile pour les personnes âgées, j’aimerais quelqu’un de souriant, une personne ponctuelle (les personnes âgées s’inquiètent très rapidement). J’aimerais que l’auxiliaire redonne l’envie d’avoir envie.

Y a-t-il un bénéficiaire qui t'a marquée?

Je connaissais un monsieur très renfermé et facilement agressif, parce qu’il avait l’Alzheimer et il se sentait seul. Tous les matins, je lui apportais l’Equipe, je lui faisais le petit déjeuner… On sortait, on allait au restaurant. L’été, on partait même dans sa résidence secondaire, où je m’occupais de lui à plein temps.

Quelles sont tes activités en dehors du travail?

J’aimais beaucoup l’équitation (je n’en fais plus pour l’instant). J’aime la peinture, les expositions, le théâtre, le dessin.