Alenvi met en place le tarif social et rend ainsi son offre d'accompagnement à domicile accessible à tous

Nous sommes heureux et fiers de mettre en place à partir du 1er janvier 2018 un tarif social qui permettra aux personnes avec peu de ressources d'avoir accès à l'accompagnement des équipes Alenvi au tarif APA de leur département*.

Limiter le reste à charge grâce au tarif social

Depuis sa création, Alenvi propose des tarifs semblables à ceux du marché de l'accompagnement à domicile. Or ceux-ci font apparaître un reste à charge par rapport au tarif APA (qui est la participation du département pour une heure d'aide à domicile). L'objectif est donc de réduire voire de supprimer ce reste à charge en fonction du ticket modérateur du bénéficiaire.

Nous avions l'impression de ne pas être en phase avec le modèle social que nous voulons mettre en place

Un tarif social pour s'adapter à tous

Pour en savoir plus sur les contours de cette démarche, voici une discussion avec Thibault, co-fondateur d'Alenvi et Isabelle, auxiliaire d'envie à Paris :

Isabelle : le tarif des prestations Alenvi est un sujet que nous avons souvent abordé entre collègues car nous sentions que les personnes ayant moins de moyens ne pouvaient pas bénéficier de nos services d'accompagnement à domicile. Voir un tarif social proposé est presque un soulagement pour nous, en tout cas une fierté.

Thibault : c'est amusant car avec Clément et Guillaume, avec qui j'ai co-fondé Alenvi, nous avons souvent eu des discussions sur ce sujet depuis la création d'Alenvi : si nous étions ravis de créer un nouveau modèle organisationnel, nous étions également frustrés de voir que nos tarifs puissent être une barrière à l'entrée pour certaines personnes, nous avions l'impression de ne pas complètement être en phase avec le modèle social que nous voulons mettre en place.

Isabelle : Je comprends... Et nous voyons au cours de nos interventions que les moyens de chacun sont très différents, que certaines personnes ont moins de moyens que d’autres. Certaines d'entre elles limitent ainsi le nombre d'heures d'intervention alors qu'elles auraient besoin de plus d'accompagnement. Le complément d'aide peut ainsi être compliqué à organiser et peut se révéler anxiogène pour les familles.

Le tarif social va nous permettre d'avoir une plus grande diversité de bénéficiaires et donc de types d'accompagnement à domicile.

Thibault : A ce sujet, détail important, cette réduction permet de définir un tarif horaire qui s'applique pour toutes les heures, y compris celles qui ne sont pas comprises dans le plan d'aide de l'APA. Dès lors, si le bénéficiaire augmente son nombre d'heures, le tarif n'augmente pas.

Isabelle : Ce qui est bien, c'est que le tarif social va nous permettre d'avoir une plus grande diversité de bénéficiaires et donc de types d'accompagnements. On rentre plus dans le domaine du social et ça nous plaît, on a l’impression de faire mieux notre métier, on va travailler avec d’autres partenaires, on va plus faire partie du circuit, créer un réseau solide.

Thibault : Je suis tout à fait d'accord, et cela nous permet d'être cohérents de bout en bout chez Alenvi, de la valorisation du métier à l'accès aux prestations pour tous.

  • Pour plus d'information sur le tarif social proposé, n'hésitez pas à nous contacter au 01 79 75 54 75 ou sur notre site internet