Aidants d'une personne âgé : communiquez entre vous!

Accompagner une personne âgée à domicile est un travail d'équipe qui inclue non seulement les équipes soignantes comme les aide-soignants, les auxiliaires de vie, les infirmiers ou encore les médecins, mais également les aidants familiaux. Pour Dorothée, auxiliaire de vie et art thérapeuthe, communiquer avec toutes les parties prenantes d'un accompagnement est indispensable pour le mener à bien. Elle témoigne ici de ses ressentis sur la question de la communication entre entre professionnels et entre aidants familiaux et aidants professionnels.

Aidants familiaux et aidants professionnels : nous sommes une équipe!

"Comme dirait une des familles que j'accompagne : "Les diplômes de l'humain devrait être bien plus valorisés car on en a tous besoin."..."

Aidants familiaux, aidants professionnels : on est tous de la même équipe quand il s'agit d'accompagner une personne âgée! Les infirmiers, les médecins, les aide-ménagères, les aide-soignants, les auxiliaires de vie... Et les familles..! On est tous ensemble pour le bien être des patients âgés, des malades. En tant que professionnels, on a la qualité et la chance d'avoir cette responsabilité là : prendre soin et apporter de la vie. Comme dirait une des familles que j'accompagne : "Les diplômes de l'humain devrait être bien plus valorisés car on en a tous besoin." En effet, je pense que c'est important et il est nécessaire également de prendre le temps de se confronter à la relation humaine, à soi et aux autres car c'est quand meme quelque chose qu'on ne fait plus.

Notre rôle d'auxiliaire de vie est d'écouter les aidants familiaux

"Accompagner les aidants familiaux c'est très important. Ils ont leurs angoisses et leurs peurs également."

On est tous là pour écouter les mêmes histoires mille fois, pour écouter, pour tenir les mains, contenir les angoisses, pour répondre aux questions des familles, pour aussi apporter plus de vie aux personnes âgées à leurs proches. On est aussi là pour aller voir les personnes âgées qui n'ont pas de familles, ou des familles qui ne peuvent pas être là. On est tous là pour eux. Accompagner les aidants familiaux c'est très important. Ils ont leurs angoisses et leurs peurs également. En tant que personnes s'occupant de leurs proches, nous avons nous, les auxiliaires de vie à domicile, une responsabilité vis-à-vis d'eux également.


Le travail en collaboration avec les équipes soignantes : clé d'un bon accompagnement

"On a besoin d'être ensemble, d'échanger, de se valoriser. Montrer à nos familles, à nos amis et à notre pays à quel point nos échanges sont intéressants et comment notre métier est important, comment notre métier nous apporte."

On a besoin de temps en équipe pour accompagner au mieux les personnes âgées. Il peut toujours y avoir des problèmes budgétaires, des problèmes pour avoir des réunions, moi je travaille chez Alenvi et j'ai de la chance parce que les réunions sont tous les 15 jours. En plus, toutes les personnes travaillant chez Alenvi ont des diplomes différents. On peut donc s'aider et échanger sur les pratiques. Moi je suis art-thérapeute par exemple. Si j'ai un problème de posture avec mes bénéficiaires, je demande à mes collègues aide-soignants de m'aider dans ma posture... Ils s'y connaissent bien. Ou encore, en ce moment par exemple, je prends soin d'une famille qui a vraiment besoin de parler. Je peux alors demander à une collègue qui est reflexologue de me conseiller. L'important c'est qu'on est tous là pour prendre soin des personnes âgées et être auxiliaires de vie. On a besoin d'être ensemble, d'échanger, de se valoriser. Montrer à nos familles, à nos amis et à notre pays à quel point nos échanges sont intéressants et comment notre métier est important, comment notre métier nous apporte. Et je pense qu'il est important de transmettre cela aux aidants familiaux pour pouvoir les rassurer.


Le travail en équipe pluridisciplinaire : essentiel pour les soignants

Pour conclure, je pense qu'il est très important de travailler en équipe pluridisciplinaire. Il faut qu'on travaille tous ensemble, avec tous les acteurs de l'accompagnement. Dans les grandes structures, c'est très compliqué, chacun est à un étage différent... À domicile et chez Alenvi on a une chance : on intervient deux heures donc on peut créer un lien avec les différents partenaires pour continuer à mettre en place le meilleur accompagnement possible pour les personnes âgées, pour qu'elles progressent dans leurs difficultés.

Retrouvez ce témoignage en vidéo.