Traiter Alzheimer sans médicaments ?

Les chercheurs continuent à travailler afin de trouver des traitements contre la maladie d'Alzheimer. En parallèle, différentes approches non médicamenteuses se développent, recommandées par des médecins ou des aides-soignants. L’objectif est de trouver des activités qui entretiennent les capacités cognitives tout en favorisant un ressenti émotionnel positif chez les patients. Elles permettent aussi aux personnes concernées de profiter des plaisirs de la vie, et de s’épanouir par de nouveaux biais.
Alenvi vous présente quelques-unes des activités qui ont prouvé être bénéfiques pour des gens touchés par Alzheimer.

La musicothérapie

Les principes de la musicothérapie

La musique est une aide précieuse dans le cadre de troubles cognitifs, comme le montre cette vidéo. En effet, comme les gens associent souvent les chansons à la mémoire, la musique est un moyen parfait d'aider un patient à se souvenir, sans stress. La musique aide également à améliorer l'humeur, qu’il s’agisse d’une mélodie entraînante qui rend joyeux, ou d’un rythme calme qui apaise.
Des organismes proposent ainsi des sessions encadrées par un professionnel. Il existe deux volets à cette pratique : une attitude réceptive, où l’on écoute de la musique, et une plus active où la musique est produite avec des instruments ou par le chant. Plusieurs associations départementales France Alzheimer organisent des séances de musicothérapie, ainsi que certaines maisons de retraites médicalisées.

Aider un proche touché par Alzheimer par le biais de la musicothérapie :

Vous pouvez vous-même aider un proche par le biais de la musique, de chez lui. Voilà quelques conseils venant de l’Azheimer’s Association de Californie :

  • Choisissez des musiques familières. Les musiques datant de sa jeunesse (entre 18 et 25 ans) auront plus de chance de susciter les réactions les plus fortes. Soyez tout de même attentifs afin de vérifier que certaines de ces chansons ne provoquent pas de réaction négative liée à des souvenirs du passé.
  • Essayez des sons nouveaux. Une musique non familière peut être précieuse car elle ne sera liée à aucun souvenir. De cette manière, vous pouvez passer des musiques douces, ou joyeuses, sans risquer de provoquer une réaction émotionnelle négative.
  • Faites attention au tempo des musiques. Les chansons stimulantes au tempo rapide encouragent aux mouvements, et peuvent se révéler un atout efficace lors d’un repas, ou le matin pour se lever et faire sa toilette. Et une musique douce, au tempo lent, peut être une alliée pour aider à se relaxer avant de se coucher, ou en cas d'agitation.
  • Utilisez des supports d'écoute qui n'incluent pas de publicités qui pourraient désorienter votre proche. De même, veillez à ne pas multiplier les stimulis, et éteignez la télévision quand vous lui passez de la musique.

Regarder et créer de l'art a un pouvoir apaisant pour des personnes ayant des troubles cognitifs

L'art-thérapie (dessin et peinture)

L'art est un outil puissant pour permettre aux gens de s'exprimer, lorsqu'ils ne peuvent plus le faire comme avant par les mots, comme le montre ce témoignage. Cela permet de lutter contre la frustration, ou le sentiment d'isolement qui résultent parfois de la maladie, et c’est donc une des bonnes approches non médicamenteuses, d’ailleurs de plus en plus utilisée.
L'art-thérapie permet de découvrir une nouvelle manière de communiquer. Elle permet aussi d'aider à la concentration, et de développer des nouvelles régions du cerveau. Il est extrêmement bénéfique de prendre conscience des nouveaux talents que l'on peut développer, à tout âge.
Regarder et créer de l'art a en outre un pouvoir apaisant pour des personnes ayant des troubles cognitifs.
Et ces pratiques permettent de créer un lien nouveau et positif entre le malade et la ou les personnes qui prennent soin de lui.

N'hésitez pas à inscrire votre proche dans un cours, ce qui lui permettra d'établir des liens sociaux autour d'une pratique commune. De nombreux centres de jour dédiés aux malades d'Alzheimer proposent des sessions d'art thérapie. Et surtout, soyez encourageant. Il n'y a pas de mal dans l'art, tout a son sens et sa beauté.

Les ateliers autobiographiques

L'association France Alzheimer développe maintenant un programme mené par des psychologues bénévoles, où les personnes touchées par Alzheimer sont invitées à faire le récit de leur vie. Les histoires sont retranscrites, relues et enrichies au fur et à mesure. En plus de permettre aux participants de stimuler leurs souvenirs et de les conserver, cela renforce leur sentiment d'existence, et donc de validation personnelle.
Et il s'agit d'un document de valeur pour les générations futures, qui pourront ainsi découvrir des tranches du passé de leur famille.

La thérapie par l'animal

La compagnie des animaux permet de réduire le stress et le sentiment dépressif chez les personnes atteintes, et est considéré depuis de nombreuses années comme une des approches non médicamenteuses contre Alzheimer.
Le sentiment de compagnonnage créé par un animal est précieux, ainsi que l'amour inconditionnel que peut donner un chien par exemple à la personne qui lui offre de l'affection. Un animal de compagnie fera rire ou sourire, et développera les capacités d'interaction avec le monde extérieur, dans un cadre rassurant.
Les chiens et les chats sont les plus utilisés dans le cadre de cette thérapie, mais un poisson rouge peut également se révéler un atout.
S'il est compliqué pour vous d'adopter un animal, des centres proposent des sessions ponctuelles où humain et animal peuvent passer du temps ensemble.

Voilà une petite vidéo présentant ces deux dernières approches : ici.