Enfants et personnes âgées : mélangez-vous !

L'allongement de l'espérance de vie entraîne un nouveau phénomène : jusqu'à 5 générations cohabitent maintenant. Contrairement aux idées reçues, le vieillissement de la population s'accompagne aussi d'une amélioration de l'état de santé général. Les gens vivent mieux, et plus longtemps. D'ailleurs, seuls 5% des plus de 65 ans, et 16% des plus de 80 ans vivent en institution.
De plus en plus d'initiatives voient le jour, afin de permettre le mélange des générations. Sont notamment privilégiées les rencontres entre personnes âgées, et enfants, et ce pour d'excellentes raisons.

Les bienfaits du mixe intergénérationnel pour la personne âgée

Il est en effet très bénéfique pour une personne âgée d'être en contact avec des enfants.
Dans un premier temps, cela lui permet de renouer des liens humains, et d'échanger. La joie naturelle des plus jeunes a un effet positif sur l'humeur, il est difficile de rester insensible au sourire d'un petit. En outre, participer aux jeux oblige à reprendre une activité physique de manière presque inconsciente. Les conséquences positives physiques s'accompagnent d'améliorations neurosensorielles et cognitives : le simple fait de répondre aux multiples questions des bambins permet au cerveau d'exercer une activité enrichissante. Leur présence fait revenir les souvenirs de notre propre enfance, et donne l'envie de raconter des histoires, ce qui est un très bon exercice de mémoire.
La présence d'un petit a aussi des effets extrêmement positifs sur l'estime de soi. S'occuper d'un enfant permet de se sentir utile, et c'est une activité particulièrement gratifiante. Il est important pour tous de sentir que - même si on a soi-même besoin d'aide sur certains aspects du quotidien, on est encore capable de rendre service et de prendre soin des autres.
C'est également un moyen très simple pour les personnes âgées de moins se sentir isolées. De plus, le regard d'un tout jeune permet de sortir de ses soucis du quotidien, pour vivre l'instant présent. Il est plus facile d'oublier sa maladie ou son infirmité, avec quelqu'un qui n'en a pas vraiment conscience, et qui n'a aucun a priori sur la personne en face de lui.

On a souvent observé qu’enfants et personnes âgées fonctionnent comme des vases communicants, au contact les uns des autres

Les avantages pour un enfant d’être au contact de personnes âgées.

Les bienfaits d’une telle initiative sont nombreux aussi pour un enfant. Il trouvera en une personne âgée quelqu'un qui a le temps et la patience de l'écouter, de prendre du temps pour lui. C'est une expérience qui aide donc à l'épanouissement psychologique et à la valorisation sociologique d’un petit. Souvent, il sortira plus apaisé d'un moment partagé avec ses aînés, qui eux au contraire sont revigorés par cette expérience.
« On a souvent observé qu’enfants et personnes âgées fonctionnent comme des vases communicants, au contact les uns des autres, explique Marie-Jeanne Galtier, directrice de la crèche intergénérationnelle A petits pas à Aspiran. Les personnes âgées ont un regain de présence et d’énergie, montrent l’envie de faire des efforts, tandis que les enfants, même les plus turbulents, s’apaisent et se calment à leur contact. »
Une personne âgée va pouvoir partager ses expériences et ses souvenirs avec la nouvelle génération, et leur faire l'apprentissage des choses qu'elle connaît. Naturellement baignés dans un monde très moderne, les jeunes apprennent ainsi du passé, que ce soient des valeurs, des croyances, du savoir, et bénéficient de l'amour inconditionnel qui leur est porté.
Il est également important pour un enfant d'apprendre tôt à être en contact avec la vieillesse et éventuellement le handicap. En effet, les visions stéréotypées négatives que les gens peuvent avoir sur la vieillesse se forment quand on est jeune. Mélanger les générations permet aux petits de grandir avec une vision positive du troisième âge, et des possibilités qui s'offriront à eux à cette période de leur vie. Des chercheurs américains ont démontré que les gens qui avaient une vision pessimiste de l'âge avaient 2 fois plus de risques d'avoir une crise cardiaque que les optimistes...

Les initiatives existantes

De nombreuses initiatives se sont inspirées de ces bienfaits de faire se côtoyer les personnes âgées et les enfants, en France et à l'étranger.
Il y a l'exemple de cette maison de retraite près de Seattle aux Etats-Unis, qui a intégré une école maternelle à ses locaux. Des activités communes rassemblent plus et moins jeunes, pour le plus grand bonheur de tous. Un très beau documentaire appelé « Old People's Home for 4 years old » suit des maternelles qui pendant 6 semaines, s'installent dans une maison de retraite. Les répercussions sur les deux groupes sont magnifiques, montrant la richesse des échanges qui peuvent se créer entre ces générations.

En France, on trouve donc des maisons de retraite qui abritent également une garderie, des cantines d'école qui s'ouvrent aux personnes âgées pour leur redonner le plaisir d'un repas partagé. Des Relais d'Assistantes Maternelles et des Maisons d'Assistantes Maternelles pratiquent de plus en plus des temps intergénérationnels, qui permettent à des personnes âgées de se joindre aux tout-petits pour des temps de jeux et d'échanges. L'institut Max Plank a mené une étude avec l'université de Bâle. Il en ressortait que « dans la perspective de l'évolution, la grand-parentalité est l'un des mécanismes ayant contribué à l'allongement de l'espérance de vie des êtres humains. ». Ce mécanisme s'applique également lorsqu'il ne s'agit pas des membres de la famille. Or le nombre croissant de personnes âgées va bientôt excéder le nombre de membres de la famille capable de leur offrir l'aide dont ils ont besoin. Il est donc d'autant plus important de s'attacher à la santé physique et mentale des personnes âgées. Chez Alenvi, nous encourageons donc toutes les initiatives qui permettent le mélange des générations afin d'apprendre les unes des autres !