La charte d'envie

Auxiliaires d’envie, nous aidons les gens à vivre, et surtout à avoir envie ! Nous guettons les étincelles dans les yeux des personnes âgées, ces indicateurs d’émotions positives. Notre première force c’est notre propre enthousiasme que nous voulons communicatif. Notre seconde force, c’est notre relation avec les personnes âgées et leurs histoires de vie. Pour entretenir cette envie, nous nous appuyons sur quelques principes simples qui guident notre travail en communauté et notre relation avec les bénéficiaires.

Les principes des Communautés Alenvi

La richesse de la communauté

Par nos expériences et personnalités, nous sommes tous différents et complémentaires, nous participons de cette manière au développement de notre communauté. Nous avons la possibilité d’y apporter notre contribution en prenant des initiatives et en jouant un rôle précis comme le recrutement de nos collègues ou les visites chez nos futurs bénéficiaires.

La solidarité

Nous accompagnons au quotidien des personnes âgées dépendantes et nous sommes solidaires entre nous notamment lors de remplacements, nous savons pour cela nous rendre disponible. Chez Alenvi, nous ne laissons jamais tomber un collègue !

Le respect

Nous respectons nos collègues en tant que professionnels et en tant que personnes, et ce, quel que soit leur origine, leur âge ou leur personnalité. Notre ponctualité, notre sérieux et la manière dont nous nous parlons, quelles que soient les circonstances, sont des marques de ce respect.

La convivialité

Nous vivons des moments forts ensemble, nous nous voyons régulièrement au cours de réunions d’équipe et nous partageons des émotions positives via Messenger.

La curiosité

Nous avons tous une forte culture de l’apprentissage et nous voulons progresser chaque jour. Cela passe par un accès privilégié à des formations que nous nous engageons à suivre. Celles-ci peuvent être dispensées par un(e) collègue ou sont accessibles en ligne.

La transparence

Nous sommes transparents et honnêtes à chaque moment passé avec nos collègues et nos coachs. Nous transmettons les remontées de nos bénéficiaires à nos binômes et à notre coach pour améliorer notre niveau de service. Comme dans tout travail, il peut y avoir des problèmes ou des erreurs commises. Nous n’avons pas peur de les regarder en face et d’en parler.

La bienveillance

Si nous ne comprenons pas la position d’un(e) collègue, nous en parlons simplement entre nous. Il y a alors 3 choses à avoir en tête : tout le monde est d’égale valeur humaine, chacun est a priori fondamentalement bon, le meilleur moyen de comprendre l’autre est de se mettre à sa place.

Les principes de notre relation avec les bénéficiaires

Le libre-choix

Quelle que soit sa situation de dépendance, toute personne humaine a le droit de faire des choix et d’être acteur de son destin. C’est une condition nécessaire au bien-être et c’est ce qui donne envie de surmonter les contraintes liées à l’âge. Notre rôle est de maximiser les possibilités de déplacement, d’activités et de respecter les décisions de la personne accompagnée.

La sécurité

La dépendance peut entraîner une situation de vulnérabilité. Nous sommes là pour protéger la personne accompagnée et préserver sa sérénité. Nous accordons un soin particulier aux clés et aux éléments permettant d’accéder à son domicile. Nous faisons en sorte que l’aménagement du domicile la prémunisse contre les accidents domestiques. Nous sommes enfin vigilants quant aux sollicitations dont elle peut faire l’objet et nous nous efforçons de la protéger contre tout risque d’atteinte à ses biens. Nous nous interdisons de recevoir toute délégation de pouvoir sur les avoirs, biens ou droits de la part des bénéficiaires.

La santé

Au contact régulier des personnes âgées, nous sommes bien placés pour observer l’évolution de leur santé, capter les signaux d’amélioration ou d’alerte, et en référer éventuellement aux médecins ou aux autres intervenants qui accompagnent la personne.

L’intimité

Certaines formes d’accompagnement imposent de rentrer dans l’intimité des personnes. Nous avons pleinement conscience de ce que cela implique pour les personnes et nous nous mettons systématiquement à leur place. Le soin et la pudeur qui nous guident dans ces moments sont ceux dont nous souhaitons bénéficier le jour où nous serons nous mêmes accompagnés. Nous nous engageons également à respecter la confidentialité de l’ensemble des informations, notamment médicales, qui sont partagées avec nous par les personnes accompagnées et leurs familles.

La vie sociale

Échanger avec ses proches et sa famille est indispensable à l’épanouissement. Nous faisons notre maximum pour aider les personnes âgées à communiquer avec leur entourage, à la fois via des rencontres physiques et l’utilisation des outils de communication numériques (email, Messenger, SMS).

L’environnement

Nous aspirons tous à vivre dans un cadre agréable, propre, calme, et apaisé. Dans nos interventions, nous nous faisons fort de créer et maintenir ce cadre de vie, en nettoyant le domicile lorsque c’est nécessaire.

Quand nous avons un doute sur la marche à suivre, nous nous posons la question : «ce que je m’apprête à faire va-t-il contribuer à l’épanouissement de la personne âgée que j’accompagne ? ». Si la réponse est « oui » et que nous sommes en accord avec la Charte d’envie, alors nous le faisons.

Tous ensemble, débordons d’envie !